Une ville et des habitants en apparence paisible, mais lorsque la nuit arrive la vrai nature de ce lieu ressurgit... Au milieu de tout ça ? Un pensionnat à l'aspect d'un vieux manoir poussiéreux...
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Anawen Roman - sous-directrice/représentant des prof' [DISPONIBLE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Legacy Della Note
Admin
avatar

Messages : 1392
Date d'inscription : 24/02/2011
Age : 23
Localisation : quelque part dans l'ombre sous les rayons de la lune

MessageSujet: Anawen Roman - sous-directrice/représentant des prof' [DISPONIBLE]   Ven 24 Jan - 19:56

En cours de modification afin de rendre le personnage plus attractif ~
~Anawen Roman~
PRÉNOM • Anawen, Mélusine
NOM • Roman
ÂGE • 32 ans
SEXE • Femme
ORIENTATION • Hétérosexuel
EMPLOI • Sous-directrice / représentant des professeurs
RACE ET/OU POUVOIR(S) • Humain présentant des aptitudes - métamorphe imaginaire
____________________________
AIME • …
N'AIME PAS • …
DEFAUT(S) • ...
QUALITE(S) • ...

Physique

Le physique de cette dame n’est pas des plus particuliers. Elle est plutôt grande et finement musclé. Elle possède une crinière brune qui tombe lourdement sur ses épaules rondes. Sa peau est blanches, voir laiteuse ce qui fait ressortir ses yeux caramels. Son visage est gracieux au naturel et son sourire éclatant de pureté est justement relevé avec de fines lèvres rose et tendre. Elle cultive ce corps en faisant du sport régulièrement.
Le style vestimentaire de cette dame reste sobre. Elle favorise les coloris naturels comme le brun, le beige, le vert, le taupe. Pour ce qui est de la tenue qui lui va le mieux … eh bien elle se complet dans tout type de vêtement ! Du tailleur au jeans ou encore des robes aux tenus folkloriques, elle est capable de tout porter et tout lui va. Pour ce qui est des accessoires, elle privilégiera des choses discrètes et fines. Des bijoux ? Oui, mais doré et léger. Du maquillage ? Oui, mais rarement et vraiment de façon mesurée et naturelle.
Ce que l’on retient de son look ? De la pureté, du naturel, du raffinement et de la modestie.



Psychologie

Dans la vie de tous les jours, cette dame fait preuve d’une grande sagesse pour son âge. Elle est d’une nature réservée et calme malgré une grande émotivité refoulé. Elle tente de trouver une sérénité intérieure complète et travail longuement la méditation pour cela.
Dans son travail, elle est droite et franche. Elle est à l’écoute des autres et sa sincérité et sa discrétion font d’elle une femme appréciée par ses confrères. Elle a souvent des compliments sur son travail bien exécuté. Elle est surprenante et étonne pas mal de monde sur sa force de caractère face au travail.
Son ouverture d’esprit lui permet de donner des conseils utiles et de fournir, à ceux qui le cherchent, une issue à certains problèmes considérés comme insurmontables.



Race et pouvoir

Nous allons éviter de décrire la race humaine, mais on peut s'étendre sur le pouvoir de métamorphe imaginaire. Notre dame possède ce pouvoir depuis sa tendre enfance et a réussi à le développer correctement et en sécurité dans le pensionnat. Il correspond en la possibilité de se métamorphoser en créature imaginaire. Mais attention, elle n'est pas toute puissante et a donc le pouvoir de seulement se changer en une espèce: un dragon. Un dragon ??? Oui cela parait vraiment exceptionnel et complètement impossible mais rassurez-vous ! Le dragon qu'elle devient n'est ni gigantesque ni surpuissant. Il faut rester dans le cohérent ! Notre dame chétive et pure se transforme donc en un dragon qui reflète son image: un dragon blanc à la crinière roux-doré et aux rayures de même couleur. Sa taille est plutôt relativement faible, environ trois fois un cheval de labour et son envergure est proportionnelle. Elle ne crache pas de feu mais possède le don de lire dans les esprits lorsqu'elle est sous sa forme dragonique (oui c'est un don que possèdent les dragons). Elle se transforme vraiment rarement en cette espèce, comprenez là ! Cette forme n'est pas vraiment pratique...



L'histoire de votre personnage

L’histoire de notre belle Anawen Roman commence il y a une trentaine d’année sur une île paradisiaque. Elle était née une nuit de pleine lune. C’était un soir magnifique, il faisait bon et les parents étaient heureux. L’accouchement fut le plus parfait et les premières années de sa vie furent merveilleuses. Sa famille était un couple de milliardaires. Son père était italien, sa mère anglaise, un couple qui paraissait ne pas pouvoir fonctionner, mais l’amour ne se contrôle pas. Les dix premières années de sa vie, Anawen fut baignée par l’amour de ses parents. Plus tard, elle entra dans de grandes écoles et fit de grandes études. Elle était bonne élève et vivait la vie parfaite.

Cependant, tout ne fut pas toujours rose dans la vie de cette charmante dame. A la fin de ses études, âgé d’environ vingt-quatre ans, elle découvrit le vrai fond de sa famille. Lors d’une visite surprise sur l’île elle découvrit tout un arsenal de guerre appartenant à ses parents. Au lieu d’être des riches hommes et femme d’affaire, ils n’étaient rien d’autres que des chasseurs d’élites. Cela expliquait le niveau de vie qu’ils avaient. Les parents essayèrent, en vain, d’expliquer à leur fille la raison de leur emploi. Anawen ne compris jamais. Son père était pourtant comme elle, un métamorphe imaginaire. Sa mère était un métamorphe hybride, un cat people comme on les appelle dans les légendes. Comment expliquer que ses parents partent chasser les créatures alors qu’ils en étaient eux-mêmes ?
Anawen c’était toujours considéré comme telle. Ne jamais pouvoir utiliser son don en public, devoir se cacher lors de ses crises quand elle était petite, ne jamais pouvoir se confier à quelqu’un.
Ce fut la rupture. Elle ne revit jamais ses parents. Les dernières nouvelles qu’elle reçut été un avis de décès. Ce qui semblait être des corps humains avaient été retrouvé dans leur villa familiale. Celle-ci avait été incendiée. L’identification ADN avait confirmé.

Elle s’en voulut toujours d’avoir bêtement coupé les ponts avec ses géniteurs, et en même temps elle leur en voulait toujours. Elle vécut comme elle put trainant de petits boulots en intérim. Elle avait touché la rente de ses parents, mais elle se refusait d’utiliser cet argent sale. Elle trouva un bon travail de secrétaire ou elle resta pendant trois ans. Elle avait peut d’ami(e)s et encore moins de relation amoureuse. Elle ne voulait pas s’attacher à quelqu’un, surtout quelqu’un de « normal ». Il lui fallait plus. Elle se sentait étouffer dans cette atmosphère de civilisation et de consommation. La nature humaine, parfois, la dégoutait. Il lui fallait retourner aux sources. Elle décida de tout plaquer à l’âge de ses vingt-neuf ans. Elle utilisa, enfin, l’argent de ses parents pour voyager et découvrir le monde. Elle essayait de faire la moindre B.A. possible lorsqu’elle passait dans un village qui semblait désœuvré. Elle s’enrichit des cultures et des paysages, des liens qu’elle créait aussi avec les indigènes. La langue n’était pas un problème pour elle. L’adaptation est quelque chose qui lui devint familier. Elle découvrit énormément de chose. Elle apprit le respect de la nature, la sacralisation de certains animaux, les coutumes du monde étaient merveilleuses.
Malheureusement, elle découvrit aussi la méfiance et la peur des peuples face à son don. Elle n’en parlait pas et ne l’utilisait pas, mais les facultés innés d’autrui sont parfois suffisant pour découvrir notre vraie nature. Et malgré toute sa bonne volonté, pendant ce voyage elle fit de mauvaise rencontre. Elle échappa à des chasseurs, mais en ressortie avec un maléfice. Son don fut quelque peu modifié et cela contre son grès. Sa faculté de se transformer n’était plus accessible, mais se montrait d’eux-mêmes un jour par semaine. Contre sa volonté, son corps se voyait changé en dragon tous les samedis de chaque semaine. Et elle apprit, à regret, à gérer rapidement ce changement de situation. Manque de chance, les chasseurs ne lui avaient pas laissé le mode d’emploi pour se débarrasser de cette maudite malédiction.

Après quatre ans de bougeotte elle posa enfin ses valises dans un petit village : Blackmoon. Il lui paraissait hostile et en même temps il lui semblait qu’elle le connaissait. Elle y trouvait la nature omniprésente et malgré le caractère froid des villageois, elle se sentait en harmonie ici. La présence du pensionnat la rassurait aussi. Avec son expérience elle pourrait toujours être utile et trouver un travail rapidement. Elle pourrait être professeure de langues ou bien secrétaire. S’occuper des papiers et de l’administration n’était pas non plus quelques choses d’inconnue. Elle savait qu’elle devait rester là.

Les quelques mois qui suivirent son installation elle reçut une lettre du directeur du pensionnat. Il lui proposait un rendez-vous. Pendant cet entretien, en plus d’obtenir un emploi, elle obtint aussi une liberté : la liberté de ne plus avoir besoin de se cacher. Des êtres, comme elle, existaient et venaient spécialement dans cet établissement pour ne plus vivre dans la peur. De plus, son emploi du temps lui permettait d’avoir toute son intimité les samedis et que dire sur la bibliothèque du pensionnat ! Elle pourrait y trouver quelques informations utiles contre ce mauvais cadeau de voyage. N’avait-elle pas lu une ancienne légende sur une femme qui était atteinte d’une certaine malédiction d’apparence serpentine ? Elle devait chercher …

Elle reste une femme discrète qui s’épanouit dans son travail et ses relations, mais jamais elle n’oubliera l’esprit malfaisant de l’homme. En plus de se détruire dans des guerres stupides, il détruit son lieu de vie.
CODAGE PAR DITA | EPICODE

_________________


 Actions / Pensées / Paroles -> [color=#9933ff]+ [b]


Dernière édition par Legacy Della Note le Lun 6 Juin - 20:23, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnatlunedesang.forums-actifs.net
 
Anawen Roman - sous-directrice/représentant des prof' [DISPONIBLE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» AMPHORE représentant "Héraklès et le Lion de Némée"
» Key'Lann Kriek, représentant de la Force
» Que se cache t-il sous le voile de la mariée ? [Mission Rang A | PV Chikin]
» Fanmi Lavalas veut occuper le terrain, en attendant Obama...
» Que le Tout-Puissant bénisse le Canada jusqu'à la nième génération!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat de la Lune Rousse :: Avant de commencer :: Présentation :: Présentation prédéfinis-
Sauter vers: