Une ville et des habitants en apparence paisible, mais lorsque la nuit arrive la vrai nature de ce lieu ressurgit... Au milieu de tout ça ? Un pensionnat à l'aspect d'un vieux manoir poussiéreux...
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Harwyn Tirel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Harwyn Tirel

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 28/02/2016

MessageSujet: Harwyn Tirel   Dim 28 Fév - 22:03

BANNIERE URL IMAGE ICI
~ HARWYN TIREL~
PRÉNOM • Harwyn
   NOM • Tirel
   ÂGE • 17 ans
   SEXE • Féminin
   ORIENTATION • Hétéro
   EMPLOI • Élève
   RACE ET/OU POUVOIR(S) • Humaine Alpha ~ Pas de pouvoir
   ____________________________
   AIME • La littérature, la musique, l'art, le chocolat, l'hiver
   N'AIME PAS • L'injustice, les traitements de faveur, se lever le matin
   DEFAUT(S) • Têtue, déteste avoir tort, souvent en retard
   QUALITE(S) • A l'écoute, de confiance, loyale, honnête

   
L’apparence

   
Harwyn est une jeune fille de dix-sept ans, de taille moyenne, entre le mètre soixante cinq et soixante dix, elle même n'en sait rien. Elle possède la taille fine et peu de formes, mais elle se fiche pas mal de son physique, elle le cache souvent dans des T-shirt et des pulls trop grands pour elle, ses vieux jeans et ses baskets noires. Elle a de longs cheveux blonds fins qui lui tombent en cascade dans le dos qui sont toujours plus ou moins en bataille. Elle se les attache souvent en queue de cheval haute, ou en chignon fait à la va vite. A peine sont-ils emprisonnés que des mèches rebelles cherchent à s'en échapper. Harwyn possède de grands yeux gris, profonds et perçants à la fois, envoutants en quelque sorte, à travers lesquels toutes les émotions sont capables de défiler en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire. Émane d'elle une odeur perpétuelle de vieux papier et de crayon à papier.
   
Le psychique

   
Harwyn est quelqu'un qui vit dans son petit monde. Celui-ci se compose de ses trois grandes passions, la littérature, la musique et l'art pictural. On peut dire d'elle que c'est une artiste, et comme tout bon cliché d'artiste, Harwyn est une fille rêveuse, toujours dans la lune, parfois le regard dans le vague, rivé sur ses pensés, et réfléchissant à milles idées en même temps. Quand quelque chose ne va pas comme elle veut, elle se réfugie dans son monde, qu'elle croit être une barrière aux problèmes du vrai monde.
Cependant, quand elle se décide à quitter son petit univers, Harwyn est une jeune fille énergique, qui ne perd jamais le nord. Elle possède une imagination débordante, et les idées fusent sans arrêt dans son esprit, si bien qu'elle dit ce qu'elle n'a pas peur de dire ce qu'elle pense, ce qui en fait quelqu'un de très franc. Pour elle, l'honnêteté est la qualité essentielle d'une vie. Elle dit tout ce qui lui passe par la tête sans vraiment réfléchir. Elle affiche toujours un air sur d'elle, parce qu'elle se fiche pas mal de ce que les autres peuvent penser d'elle. Harwyn est une fille sur qui l'on peut compter, c'est une oreille attentive, plutôt douée pour les conseils, et qui respecte les secrets. Vous pouvez lui faire confiance les yeux fermés, la loyauté en amitié est aussi une valeur primordiale pour elle. Cependant, elle accorde sa confiance extrêmement difficilement autres. Si jamais vous la trahissez, passez votre chemin, ce n'est même plus la peine de retentez quoique ce soit.
Très spontanée, Harwyn possède cette faculté insupportable de changer d'humeur en un rien de temps, sans que vous sachiez vraiment pourquoi, cependant elle essaie de garder le sourire au maximum. Mais les milliers de pensées qui fourmillent dans sa tête l'entraînent à changer de comportement, d'humeur, en une seconde, sans explication notable. Elle est d'un naturel optimiste, même si un rien l'énerve. Elle réagit au quart de tour, et agit parfois sans réfléchir. Elle ne se laisse pas faire, ne supporte pas l'injustice, et est d'une détermination qui défie toutes les lois. Quand elle a une idée en tête, c'est impossible de la lui en sortir, allant jusqu'à l'obsessionnel. Elle insiste et persévère jusqu'à ce qu'elle obtienne ce qu'elle veut, et déteste au plus au point se tromper.
Elle n'a aucune notion du temps, et est capable de se perdre dans ses pensées un temps infini sans s'en rendre compte.  
   
L'histoire du personnage

   
Harwyn fut abandonnée et recueillie dans un orphelinat alors qu’elle n’avait encore que quelques jours. Elle n’a donc jamais connu ses parents, et ne conserve aucun souvenir d’eux. Elle s’en fiche pas mal. Si eux n’avaient pas envie de l’avoir comme enfant, pourquoi se soucierait-elle d’avoir des parents ?
La vie à l’orphelinat était assez compliquée. Pour elle, mais aussi pour ceux qui s’occupaient d’elle. Elle n’aimait pas la vie à l’orphelinat, pour ne pas dire détester. Elle ne se sentait pas chez elle, au milieu de ce bâtiment carré, barré de murs gris, froids et distants. Alors, dès son plus jeune âge, elle se réfugiait dans ce qu’elle aimait faire, c'est-à-dire lire, dessiner, inventer des histoires parfois dénuées de logique. Elle se passionnait également peu à peu pour les légendes, les contes, les histoires fantastiques, elle se plaisait à croire que toutes les histoires qu’elle lisait auraient du exister, tellement elles étaient fascinantes.
Elle n’éprouvait pas le besoin de tisser des liens avec les autres pensionnaires, non par asociabilité, mais parce qu’elle n’en avait pas la moindre envie. Elle préférait de loin le petit monde qu’elle s’était construit, loin des problèmes des adultes, des conflits inutiles. Elle s’enfermait dans son imagination, rêvant à une autre vie.
  Ceux chargés de s’occuper des orphelins s’inquiétaient de son mutisme prolongé, et de son refus de se sociabiliser, oui elle parlait, mais uniquement en cas d’extrême nécessité.
Ses nouveaux responsables pensaient qu’elle arriverait à se faire des nouveaux amis, mais c’était perdu. Elle restait encore seule, dans son monde.
Un jour, elle devait avoir six ans, l’orphelinat brûla, suite à une fuite de gaz dans les cuisines. Il fallait maintenant trouver un endroit ou héberger trente enfants, et dix adultes.
Adieu les murs gris.
  «  - Ou allons nous aller maintenant ? Se lamenta le personnel.
La directrice soupira. Oui, que faire ? Soudain, une idée lui vint.
- Ma mère est décédée il y a un mois, mon frère et moi restons sans décision quant à l’occupation de son immense maison. On pourrait peut-être en faire notre nouvel orphelinat ?
Après des regards entendus, il fut décidé que ce serait la meilleure chose à faire.
La maison était une merveille architecturale. Des pièces et des murs datant du XIXème, de la vieille moquette voire même des tapisseries sur les murs. L’endroit pouvait paraître sinistre une fois la nuit tombée, mais chaque parcelle de cette maison transpirait d’histoire et de souvenirs. Une fois lâchés dans cette immense demeure, les enfants partirent à l’exploration, se perdant les méandres des pièces et des étages.

  Le soir même, alors qu’Harwyn regagnait sa chambre après avoir dîner, se trompa de chemin, et atterrit dans une pièce qu’elle n’avait encore jamais vue. Dans celle-ci, régnait sur un tapis circulaire aux motifs floraux, un immense piano en bois vernis. De nature curieuse, elle ne put résister et appuya sur plusieurs touches. Le son qui en sortit l’enchanta, et elle ne put s’arrêter.
A partir de ce jour, Harwyn changea de comportement. Elle s’ouvrit peu à peu au vrai monde. Cependant, elle refusait toujours autant de s’éloigner de toutes les fictions qui trottaient dans sa tête. Elle ne parlait toujours pas beaucoup, mais elle commençait à tisser quelques liens. Elle avait trouvé une nouvelle passion, qui lui permettait de s’exprimer encore plus librement. Bientôt, elle voulait ne passer que tout son temps là bas, désirant jouer des heures durant.
Les années passaient, et la direction de l’orphelinat n’avait toujours pas décampé de la maison, le temps de reconstruire la partie du bâtiment qui avait succombées aux flammes.
Harwyn éprouvait de plus en plus d’intérêt pour le piano, qu’elle continuait à pratiquer tous les jours sans fautes, mais aussi pour l’histoire de la musique. Les responsables de l’orphelinat furent heureux de cette nouvelle activité, qui lui ouvrait l’esprit.
Et une année passa, le temps de remettre sur pied les murs gris inamicaux. Il fallait regagner l’endroit dans lequel elle avait toujours vécu. Elle n’avait que sept ans, mais refusait pourtant de partir, sans emmener le piano avec. Ce caprice incita les autres enfants à exiger chacun d’emporter un objet qu’ils appréciaient. Finalement, la directrice céda, et tous repartirent avec ce qu’ils désiraient, un moyen de rendre plus gai leur nouveau bâtiment.

  En grandissant, Harwyn éprouvait de moins en moins d’intérêt pour les matières enseignées au collège, négligeant totalement les matières scientifiques pour se concentrer dans ce en quoi elle excellait : les études littéraires et l’art. Elle avait de plus en plus envie de voyager, de découvrir le monde, de voir en vrai les paysages que les romans lui décrivaient. Elle était capable de raconter n’importe quelle légende étant maintenant consciente que tout n’était qu’invention, d’expliquer les étymologies de la langue, de parler des heures durant de courant littéraires et artistiques. Les relations sociales n’étaient toujours pas sa tasse de thé, mais elle s’en fichait plus que jamais, et elle passait de plus en plus de temps à pratiquer le piano, avec lequel elle était devenue très douée. Cela lui permettait de mettre une certaine distance entre la réalité de l’orphelinat et elle.
Elle avait désormais presque dix sept ans. Dans un an elle serait majeure, dans un an elle pourrait faire ce qu’elle voudrait de sa vie. Dans un an elle serait enfin libre de quitter cet orphelinat de malheur. Dans un an elle pourrait vivre de sa passion et uniquement de sa passion.
Elle fit une demande d’émancipation, qui fut acceptée et obtint une bourse, pour ses bons résultats.
Avec cet argent, elle n’eut guère beaucoup le choix quant à son établissement, mais elle s’en fichait.
Toujours prête à découvrir de nouvelles histoires et légendes, elle ne réfléchit guère longtemps où elle irait. Ce fut son seul critère de choix, et intégra le pensionnat de la Lune Rousse.
  Encore une fois, adieu les murs gris. Mais cette fois-ci, pour de bon.
   
CODAGE PAR DITA | EPICODE


Dernière édition par Harwyn Tirel le Dim 6 Mar - 18:49, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Harwyn Tirel   Mar 1 Mar - 14:40

Bienvenue Smile
Revenir en haut Aller en bas
Harwyn Tirel

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 28/02/2016

MessageSujet: Re: Harwyn Tirel   Mar 1 Mar - 18:48

Merci bien Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Hired

avatar

Messages : 724
Date d'inscription : 24/09/2011

MessageSujet: Re: Harwyn Tirel   Mar 1 Mar - 18:55

Bienvenue !
Jolie avatar ! J'adore Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zellgadise Ishirama

avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 28/02/2014
Age : 23

MessageSujet: Re: Harwyn Tirel   Mar 1 Mar - 19:22

Bienvenue bonne chance pour la suite de ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eireann O'Connor

avatar

Messages : 815
Date d'inscription : 30/09/2014
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Harwyn Tirel   Mer 2 Mar - 14:16

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Killian Remington

avatar

Messages : 314
Date d'inscription : 09/02/2015

MessageSujet: Re: Harwyn Tirel   Dim 6 Mar - 8:47

Bon courge pour la suite de ta fiche ! (j'adore ton avatar et je trouve ton nom très original Smile )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harwyn Tirel

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 28/02/2016

MessageSujet: Re: Harwyn Tirel   Dim 6 Mar - 18:51

Merci à vous tous pour l'accueil Smile
Killian : ça fait nom rohirrim, j'adore ces sonorités xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Legacy Della Note
Admin
avatar

Messages : 1372
Date d'inscription : 24/02/2011
Age : 23
Localisation : quelque part dans l'ombre sous les rayons de la lune

MessageSujet: Re: Harwyn Tirel   Dim 6 Mar - 21:55

Eh bien magnifique demoiselle .... j'ai le bonheur de t'annoncer que tu es validé !

Pour tes premiers pas parmi nous ... tu peux faire des demandes de rp par ici ou de logement par là. (ton premier rp pouvant se passer avec moi pour finaliste ton inscription si tu le souhaites. Je ne force pas ! Smile ) Tu pourrais t'inscrire au cours facultatifs si cela t’intéresse dans ce sujet.
Ensuite, tu pourras aussi participer au flood,  mais surtout je compte sur toi pour penser, de temps à autre, aux tops sites qui permettent d'avoir plus d'amis sur Lune Rousse ..... Tout est expliqué par là, si tu clic !

Je dois te remercier pour ton choix d'élève Alpha. Ça fait plaisir ! Et quel caractère travaillé et histoire soigné... Merci !!

Je t'ajoute au groupe des élèves ...

A bientôt et amuse toi bien parmi nous !

_________________


 Actions / Pensées / Paroles -> [color=#9933ff]+ [b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnatlunedesang.forums-actifs.net
Lafiqua Eldarion

avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 19/10/2015

MessageSujet: Re: Harwyn Tirel   Lun 7 Mar - 16:40

Bienvenue jeune femme ~

Au plaisir de se croiser en ville ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Harwyn Tirel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Lola Tirel
» Harwyn Chenu, le Renard des Mers

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat de la Lune Rousse :: Avant de commencer :: Présentation :: Présentations validées-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: