Une ville et des habitants en apparence paisible, mais lorsque la nuit arrive la vrai nature de ce lieu ressurgit... Au milieu de tout ça ? Un pensionnat à l'aspect d'un vieux manoir poussiéreux...
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Akihiro Tsunade, l'amoureux transi [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Akihiro Tsunade

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 24/07/2016
Localisation : Sous le regard bienveillant de la lune

MessageSujet: Akihiro Tsunade, l'amoureux transi [Terminé]   Dim 24 Juil - 23:18

En cours



Akihiro Tsunade




« Informations »


Nom : Tsunade
Prénom Akihiro
Age : 150 ans, mais physiquement 22 ans
Sexe : Mascullin
Orientation : Hétéro
Emploi : étudiant
Race et/ou pouvoir(s): Vampire Gamma

Aime : Le sang (évidemment).
Se faire remarquer par les filles, même si elles ne sont que des poules bruyantes à ses yeux.
Déteste : L'ail de part son odeur répugnante, indigne de lui.
Perdre, peu importe à quoi, il le prend toujours mal.

Avatar : Kaname kuran

« Pouvoirs »


Les pouvoirs que prêtent les Hommes aux Vampires: force, rapidité, agilité, et beauté bien sûr... n'est-ce pas un pouvoir ?
Ainsi que des pouvoirs de métamorphe: chauve sourit, rat, chat et renard.  

C'est même pour cela qu'il se trouve au pensionnat... entre autre.



« Description Mentale »


La partie caché n'est pas toujours la plus belle à voir. :
Akihiro est le genre de personne qui vous fait peur alors que ce n'est pas du tout son but. Juste, il aime dominer les gens, leur montrer leur place et leur prouver qu'il faut le respecter si on ne veut pas avoir de problème avec lui. Si vous ne le faites pas, il n'aura pas peur d'utiliser la force, mais toujours loin des yeux, il ne faut pas le prendre pour un idiot qui fonce sans réfléchir aux conséquences.
Bien sur, si on le cherche trop il lui arrive d'aller jusqu'au duel, mais uniquement s'il est sûr d'en sortir vainqueur, sinon cela ne servirait qu'à faire plaisir aux personnes qui ne l'aiment pas.

Il prend généralement les hommes de hauts même si ceux-ci sont plus âgés que lui. Pour lui tout cela est une histoire de respect mutuel. Si vous ne le respectez pas, alors n'attendez rien de lui. C'est peut-être pour ça que les hommes le voient comme un jeune homme prétentieux qui se la joue beau mec, intelligent, genre homme parfait.
Ce n'est pas pour autant qu'il est incapable de tenir une discussion sérieuse, même s'il n'aime pas la personne en face de lui.

Pour les femmes c'est une autre histoire. Il semblerait que sa franchise et sa froideur les attires comme des mouches sans qu'il ne fasse grand effort.
Elles le prennent un peu comme un gentleman extrêmement populaire. En fait, il se fiche pas mal d'elles mais avec un peu de chance cela parviendra aux oreilles d'Orihime, n'est-ce pas ?

Pourtant, avec ces proches il est attentionné et protecteur.
Demandez-lui la lune et il fera tout pour vous la décrocher... surtout si c'est Orihime en fait.
Il est franc, bien sûr, mais avec ses proches il fait toujours tout son possible pour ne pas blesser son interlocuteur, même si les réactions des autres ne lui font pas peur.
Loin d'être un grand romantique, il pense toujours aux petites choses qui font plaisir, sans même dire que cela vient de lui parfois...l'amour est une belle chose n'est-ce pas ? Est-on obligé de préciser que toutes ces petites attentions sont uniquement pour Orihime ?

On pourrait dire qu'Akihiro pense Orihime, parle Orihime, rêve Orihime...vous pouvez le prendre pour un accro, c'est ce qu'il est.



« Description Physique »



Akihiro est un bel homme de 22 ans d'environs 1.85m - 70kg. Il ne semble pas musclé, mais pas besoin de ça avec la force vampirique acquise.

Aki a de beau yeux marrant en amande mis en avant par de parfait sourcil fin. Lorsqu'il a faim ses yeux deviennent d'un rouge sauvage qui font froid dans le dos. Son  nez est fin et ses lèvres sont légèrement pulpeuse.
Il est brun avec des cheveux coupés en dégradés jusqu'aux épaules. Il ne s'en occupe pas vraiment et s'ennuie pas souvent à les coiffer.
Naturellement, il a la peau blanche des vampires bien que cela ne semble étonner personne, surtout pas Orihime. (cette fille est parfaite !)

Pour ce qui est vêtement il porte l'uniforme de l'école. En dehors de ça il mets très souvent des chemises noires avec des jeans. Il s'habille tout le temps classe quand il sort, il ne sait jamais quand il va croiser la fille de ses rêves, ais-je besoin de préciser le nom ?


« Histoire »



Aki est né un soir d'orage parmi la haute société.
Il apprit très jeune à ne pas se faire marcher sur les pieds afin de garder le respect des uns et d'obtenir celui des autres. Dans sa famille le paraître était primordial. Aussi très jeune il apprit à bien se comporter, à être le meilleur en tout afin d'apporter l'attention sur sa famille grâce à son intelligence.

Ce n'était réellement pas la vie qu'il souhaitait.
Vivre sans pouvoir respirer librement c'est un peu comme être un oiseau dans une cage dorée, ou pire.
Heureusement, la chasse sa passion lui permettait de s'isoler pendant de long jour quand il réussissait à se débarrasser des nombreux valets qui devaient le suivre.

Et pourtant, plus le temps passé, plus les obligations lui tombaient dessus, il avait l'impression de se perdre. De ne plus savoir qui il était réellement entre ce qu'il devait faire paraître et ce qu'il voulait être.
Le jour de ces dix neuf ans ses parents lui annoncèrent fièrement qu'ils lui avaient trouvé une épouse digne de lui. Digne de la famille plutôt...

Une disputa éclata, les mots furent jeter à la figure de chacun sans que rien ne change si ce n'est une attitude froide de ses parents loin de tout regard alors qu'ils étaient toujours aussi chaleureux devant les autres.
Et Akihiro dût se marier à contre coeur à cette femme qui ne savait rien de la vie, qui avait été élevé pour être l'épouse idéale, qui disait oui amen à la moindre de ses paroles. Comment avoir une discussion passable dans ses conditions ? Comment vivre réellement en étant encore plus enchainé et n'avoir que la nuit pour se retrouver sois-même ?

Les années passèrent, les journées étaient faites pour sourire et paraître heureux au bras de sa femme aux nombreux gala. Les nuits, Aki les passait à regarder la lune par une fenêtre et à chercher se qu'il aurait put faire pour avoir une vie bien à lui.
Et une nuit, alors qu'il regardait une nouvelle fois la lune assis dans l'immense jardin, une femme s'approcha de lui, venu de nul part. Il l'observa sans bouger, attendant de savoir se qu'on lui voulait, pourquoi on troublait son moment de tranquillité ? Ses yeux ne s'égarèrent même pas sur le corps pourtant sublime de cette femme, il en avait tant vu ...

-Je te vois chaque jours regarder la lune avec tristesse. Depuis tellement de temps...
Ta vie est donc si triste jeune homme ?
Murmura la femme en s'arrêtant bien assez loin pour ne pas paraître dangereuse.

Il resta longuement silencieux, mais elle ne bougea pas, ne fit pas mine d'essayer de le faire parler. Elle restait juste là devant lui, attendant une réponse sans le forcer à la lui donner.

-Les oiseaux en cage ne peuvent aimer leur vie, même s'ils n'ont connu que cela Mademoiselle.
Ils ne peuvent s'empêcher de voir plus loin que les barreaux de celle-ci et de vouloir goûter à ce qui se nomme liberté.


Aki vit la femme pencher la tête de côté avant de répondre:

-Alors pourquoi ne pas prendre cette liberté maintenant ?

-Un oiseau qui n'a jamais sut voler ne peut apprendre tout seul.
Peut-être même qu'il pensera avoir atteint la liberté, mais ne connaissant pas le goût de celle-ci il peut se fourvoyer.


-Et si j'offrais la liberté à cet oiseau ? Que je le guidais sur le chemin ?

-L'oiseau n'y croira pas Mademoiselle. Répondit Aki en se levant pour regagner sa demeure sans plus regarder la femme.

Et cette discussion se répéta soir après soir, à quelques mots près, à quelques nuances...toujours elle lui offrait sa main, jamais il ne la prenait. Ces années où il n'avait pu vivre le rongeaient et avaient finit par lui enlever sa combativité.
Pourtant, petit à petit il restait plus longtemps après son refus. Sans jamais parler, sans que cette femme ne s'approche plus. Et enfin un soir:

-Et comment lui offrirait vous la liberté Mademoiselle ?

-En le transformant en vampire. Répondit-elle avec naturel.

Étonnement, Aki ne sembla pas étonner, il ne sentit pas non plus la moindre peur, peut-être qu'il savait déjà sans même s'en rendre compte. Cette femme était tellement belle, tellement... non humaine...
Et il partit sans rien ajouter, sans qu'elle ne le retienne.
Et le manège recommença.

-Pourquoi ? Demanda-t-il en soir suite à la réponse habituelle de la vampire. Pourquoi me le proposer ?

-Vivre en captivité, je sais ce que c'est. Se perdre, je sais ce que c'est. Attendre qu'une main se tende sans savoir que c'est ce que l'on attend, je sais ce que c'est.

-Alors vous savez aussi ce qu'est cette peur de l'inconnu.

-Je le sais.

Et une nouvelle fois le manège se répéta encore et encore, avant qu'un soir il ne la coupe dans leur rituel:

-Faites-le...

Presque un an pour accepter, un an à répéter jour après jour les mêmes paroles la nuit et à se persuader la journée que rien ne c'était passé. Un an avant que son désir de liberté ne surpasse la peur de l'inconnu. Un an avant que sa réelle personnalité ne décide qu'il était temps de cesser ce petit jeu et d'enfin être ce qu'il avait toujours été.

On ne peut dire qu'Aki se plut rapidement en tant que vampire, ni que se fut rose tous les jours.
Il se disputa, accusa sa "mère" de l'avoir forcé bon nombre de fois, mais au final toujours il revenait s'excuser. Et il reprit cette habitude à dire ce qu'il pensait, à refuser le respect aux personnes qui ne le faisaient pas eux-même.
Il rencontra de nombreux vampires, la famille de sa mère, ce parrain si étrange avec ses drôles d'idées avec ce pensionnat pour tous. Mais jamais il ne souhaita revoir sa famille humaine, ni même sa femme. La page fut définitivement tournée la nuit même où il accepta.

Et les années passèrent, des années heureuses, des années parfois loin de sa nouvelle famille, sans l'être vraiment.
Ce fut lors d'une de ses chasses qu'il la rencontra.
ELLE.
Cette fille.

Le temps était froid, la neige tombait et recouvrait les plantations. Le duvet était d'un blanc pur sans la moindre trace de pas humains ou animal. Le genre d'endroit où on se sentait seul au monde. Le mauvais endroit pour chasser, ce qu'il était partit faire à la base.
La ville loin derrière lui ne lui faisait pas envie, aussi il continuait à marcher vers nul part en particulier.

Puis, soudain une odeur lui frappa le nez, ses yeux devinrent automatiquement rouge alors qu'il se rapprochait du lieu où du sang frais coulait. Deux humains mort depuis peu sans que personne n'en profite.
Lui ne se priva pas, deux proie gratuites, délicieuses.
Il reprit son chemin un peu intrigué, son odorat captait quelque chose mais la neige l'empêchait de savoir quoi. Ce fut le cris d'une enfant qui attira son attention vers une maisonnette au loin.

Là, il sentit, un vampire et une délicieuse odeur qui provenait d'une humaine.
Sa proie, à lui.
Il avait à peine pensait ça qu'il était déjà sur l'autre vampire pour l'empêcher de tuer la gamine. Une main plongées dans le corps du vampire ennemi il broya son corps en quelques secondes sans que l'autre ne puisse faire quoi que se soit. Il laissa dédaigneusement le corps tomber au sol, le regard dirigeait sur l'humaine. Sans y préter attention il lécha le sang du vampire alors qu'il se régalait les yeux de la gamine, si pure, si innocente, mignonne.
Il ne pouvait la tuer, il s'en sentait incapable, elle était orpheline au vu de l'odeur qu'elle dégageait et de celles des morts de tout à l'heure.

Rapidement, le nom de son parrain lui vint à l'esprit. Il n'y avait que lui pour accepter de prendre soin de cet enfant. Que lui pour être sûr qu'il pourra la voir autant qu'il le voudra.
Lentement il tendit une mains encore taché de sang à la gamine qui la prit un peu tremblante.

-Viens, tu n'as plus rien à craindre maintenant. Tenta-t-il de rassurer.

La confier à Legacy ne fut pas une mince affaire. Son parrain était farfellu et avait des idées un peu étrange pour sa famille. Alors, il le voyait peu bien qu'il lui était arrivé de lui parler, souvent ces discussions n'avaient que le pensionnat comme objet. Mais c'était pour cela qu'il savait que Legacy était une bonne solution. Son parrain s'occuperait bien de l'humaine, lui offrirait une bonne éducation.
Sans étonnement, Legacy accepta assez facilement, et bien qu'Aki allait en cours uniquement pour s'occuper quand son ennuie le rattraper lors de sa longue existence, il eut soudainement envie de devenir plus fort. Bien sûr, les beaux yeux innocents de la fillette n'étaient pas pour rien dans cette décision.

Puis, alors qu'il rendait visite une nouvelle fois à Orihime, il eut envie de tenter l'expérience dans le pensionnat. Voir de ses propres yeux le travail de Legacy...rester au plus près de sa princesse. Ses nouveaux pouvoirs de métamorphe n'étaient qu'un très bon prétexte pour approcher Legacy à ce propos.
Ses parents ont eu du mal à comprendre, surtout sa mère, pourquoi il s’installait de lui même dans se pensionnat où il devraifaire attention à ses gestes devant les humains. Mais ils ne pouvaient pas comprendre que rien ne lui faisait plus plaisir que d'être auprès d'elle.
Puis, Legacy était loin d'être un tyran...

Oui, la rencontre de cette enfant signa un nouveau tournant dans la longue vie d'Akihiro.


« Qui es-tu derrière l'écran ? »



Prénom/Surnom: DC Akane Fubuki

(c) Codage de la fiche par Voly'an, pour Epicode


Dernière édition par Akihiro Tsunade le Lun 25 Juil - 23:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orihime Shiazuki

avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 06/05/2016

MessageSujet: Re: Akihiro Tsunade, l'amoureux transi [Terminé]   Lun 25 Juil - 14:09

Citation :
On pourrait dire qu'Akihiro pense Orihime, parle Orihime, rêve Orihime...vous pouvez le prendre pour un accro, c'est ce qu'il est.
Il est chouuuuu Very Happy

*Câline Hiro* maintenant tu as un pot de colle à tes fesses. <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akihiro Tsunade

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 24/07/2016
Localisation : Sous le regard bienveillant de la lune

MessageSujet: Re: Akihiro Tsunade, l'amoureux transi [Terminé]   Lun 25 Juil - 18:57

Héhé, ça va alors si tu apprécies

Tu peux coller pas de soucis =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zellgadise Ishirama

avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 28/02/2014
Age : 23

MessageSujet: Re: Akihiro Tsunade, l'amoureux transi [Terminé]   Lun 25 Juil - 18:58

Bienvenue jeune homme...

Super elle va devenir encore plus incontrôlable maintenant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eirik Ishirama

avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 08/05/2016

MessageSujet: Re: Akihiro Tsunade, l'amoureux transi [Terminé]   Lun 25 Juil - 18:59

Bienvenue...Je jure que si un des deux commences à me les briser je lui tord le cou moi même!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orihime Shiazuki

avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 06/05/2016

MessageSujet: Re: Akihiro Tsunade, l'amoureux transi [Terminé]   Lun 25 Juil - 19:24

Oh wowo ! Je suis un ange ! Compris ? Je vais juste un peu plus sécher les cours ou m'échapper du dortoir pour vivre ma belle amourette au clair de lune /die
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akihiro Tsunade

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 24/07/2016
Localisation : Sous le regard bienveillant de la lune

MessageSujet: Re: Akihiro Tsunade, l'amoureux transi [Terminé]   Lun 25 Juil - 20:01

Je me sens menacé soudainement Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xar Atora

avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 12/05/2016
Age : 22
Localisation : Proche du feu

MessageSujet: Re: Akihiro Tsunade, l'amoureux transi [Terminé]   Lun 25 Juil - 20:02

Ho le beau couple, bienvenue Akihiro ! Fait gaffe de pas te faire chopper Ori', je te dirai les bon endroits où te planquer ! DISSIDENCE OVER 9000 !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akihiro Tsunade

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 24/07/2016
Localisation : Sous le regard bienveillant de la lune

MessageSujet: Re: Akihiro Tsunade, l'amoureux transi [Terminé]   Lun 25 Juil - 23:31

Lol, Xar les bon conseils XD

Je pense avoir fini ma fiche
J'ai pris la liberté de faire d'Akihiro un mordu (j'ai l'impression que tu le voulais né vampire, mais je ne pense pas que cela pose de réels problèmes vu l'histoire ? dis-le moi si c'est le cas)
Je souhaitais savoir si les vampires craignaient le soleil ? Je ne pense pas avoir lu quoique se soit sur le forum à ce propos ? (ou j'ai mal lu...c'est aussi peut-être ça)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orihime Shiazuki

avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 06/05/2016

MessageSujet: Re: Akihiro Tsunade, l'amoureux transi [Terminé]   Lun 25 Juil - 23:44

j'aime beaucoup l'histoire ! de mon côté je valide ta fiche, tu as bien cerné le personnage. Reste plus cas attendre papa Legou pour voir ce qu'il en pense 8D.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Akihiro Tsunade, l'amoureux transi [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» Tsunade ♦ Godaime Hokage 五代目火影 [terminé]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» pour les amoureux de jardin
» Hermione Granger ( terminée)

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat de la Lune Rousse :: Avant de commencer :: Présentation :: Présentations validées-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: