Une ville et des habitants en apparence paisible, mais lorsque la nuit arrive la vrai nature de ce lieu ressurgit... Au milieu de tout ça ? Un pensionnat à l'aspect d'un vieux manoir poussiéreux...
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Paresseux à en mourir ~ Hannibal Schemedealer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hannibal Schemedealer

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 15/08/2016

MessageSujet: Paresseux à en mourir ~ Hannibal Schemedealer   Lun 15 Aoû - 23:43

Hannibal Schemedealer
PRÉNOM • Hannibal
NOM • Schemedealer
ÂGE • Deux millénaires dans le Warp, ici à peine 19 ans
SEXE • Asexué sous sa forme originelle, femelle sous sa forme humaine
ORIENTATION • Pansexuelle
EMPLOI • Ex-Duc du Changement, élève
RACE ET/OU POUVOIR(S) • Démon, plus précisément démon de Tzeentch, génère l'absurde, contrôle la chance et entrevoit l'avenir
____________________________
AIME • Les couleurs criardes, les formes alambiquées, le désordre, le changement, le trouble, ne rien faire, le calme, dormir, dormir, dormir
N'AIME PAS • Travailler, se fatiguer, les légumes verts, les gens, l'immobilité, la répétition, l'entropie
DEFAUT(S) • Misantrope, menteur, désagréable, impoli, j'm'enfoutiste, libertin, procrastinateur, paresseux, paresseux, paresseux
QUALITE(S) • Inventif, intelligent, rusé, perspicace

Pourquoi tu me fixes comme ça ?

A première vue, Hannibal n'a rien d'un démon majeur. Lorsqu'il côtoie des humains, il prend l'apparence d'une jeune fille léthargique et maigrelette, à peine plus haute que le mètre cinquante, pesant même pas cinquante kilos. Sa faiblesse apparente est appuyée par son air toujours fatigué : des cernes qui ont dépassé depuis longtemps le stade de valises et tendent maintenant vers le semi-remorque et un dos semblant courbé par le besoin de sommeil, et c'est sans aborder son absence totale de sourire naturel. Cette apparence est si frêle et pitoyable que sans la couleur mauve de ses yeux et de ses cheveux ou l'apparence presque plastique de sa peau, n'importe qui le prendrait effectivement pour une simple mortelle.
La forme humaine d'Hannibal n'est pas un canon de beauté, même lorsqu'il ne s'amuse pas à la déformer en lui donnant des mains ou un bec de corbeau. Mais elle n'en est pas non plus repoussante. Fait volontaire ou simple hasard, cette enveloppe possède des courbes à la fois discrètes et agréables, qu'il à la fois cache et met en valeur par un t-shirt trop ample et un caleçon moulant, en évitant d'en devenir trop vulgaire, .

Mais comme beaucoup d'autres choses, ce n'est qu'un stratagème, un mensonge éhonté, bien loin de sa réelle apparence, car si sa peau de mortel a l'air peu commode, son vrai jour vous ferrait froid dans le dos.

Imaginez juste quelques instants l'horreur absurde. Une énorme créature dotée de deux têtes de vautour au bec rempli de crocs à la fois tordus et acérés, deux têtes montés sur des cous trop longs, sertis de caroncules flasques, l'une aux cornes de cerf, l'autre aux cornes de bélier, deux têtes parlant toujours de concert, de deux voix identiques mais aux mots contraires, l'une ment, l'autre dit la vérité, et vous ne pourrez que difficilement les différencier.
Une créature décharnée, tremblante, comme si elle ne pouvait soutenir le poids de ses immenses ailes aux plumes changeant sans cesse de couleur, aveuglantes par leur vivacité, un monstre repoussant aux serres plus tranchantes que des rasoirs et aux yeux mauves si profonds, si intenses, reflétant les couloirs même du labyrinthe dément servant d'esprit à leur maître, qu'y plonger les yeux suffirait à vous arracher la moindre once de logique.

Sans rire, vas voir ailleurs.

Comme le hurle son apparence, Hannibal est loin d'être quelqu'un de sympathique, oubliez tout de suite votre stratégie d'approche, je vous le dit mot pour mot : il vous méprise. Éternel misanthrope, les gens sont à ses yeux futiles, versatiles, sans grande utilité, tout juste bons à se fatiguer pour rien et s'en plaindre dés qu'ils le peuvent. Alors avant même que vous ne pensiez l'aborder pour discuter de vos petits soucis ou vous vanter de vos réussites, il s'assurera d'avoir l'air particulièrement désagréable. Ne comptez pas sur lui pour mâcher ses mots, tout sera dit, plus brûlant que l'acier en fusion. Et si vous persistez un peu, il se contentera de vous ignorer en attendant que vous ayez finit. Continuez à essayer de vous approcher de lui et si vous n'avez pas déjà fuit, si vous vous obstinez, peut être il daignera vous accorder un peu d'attention, mais alors vous serrez condamné dans la spirale d'une relation incohérente, un jour il vous crachera presque dessus, l'autre il vous sautera au cou, une fois il vous brisera le cœur, une autre il vous promettra une amitié incassable. Peut être serrez-vous tenté alors de lui tourner le dos, mais il ne ferra que se moquer de vous en vous annonçant qu'il n'avait cessé de vous prévenir, que vous n'avez juste pas écouté ses avertissements.
Aucune relation durable n'est possible avec lui, aucun chemin n'est sûr, tout n'est que temporaire et voué à changer, à évoluer. Ayez l'audace de vous attacher à lui, il ira voir ailleurs, ayez-le en horreur, il se montrera le plus amical du monde
Pour vous franc veut dire honnête ? Détrompez-vous. Quand il ne vous jettera pas vos défauts au visage, il vous tiendra un discours tissé d'autant de mensonges que de vérités, juste pour semer le trouble et l'incompréhension. On ne sait jamais totalement si ses informations sont fiables. Il ferra tout pour amener le chaos et sa soif de désordre pourrais bien monter les plus fidèles amis les uns contre les autres. Il est comme un enfant curieux, frappant une fourmilière avec un bâton avant d'observer les propriétaires courir dans tous les sens sans comprendre ce qui se passe.

Et si seulement c'en était la fin...

Totalement allergique à toute fatigue, Hannibal recule toujours l'échéance de ses obligations, vous le verrez toujours en retard, si seulement vous avez la chance qu'il daigne venir. Traînant toujours les pieds, parfois nus par flemme de lasser ou même d'enfiler ses chaussures, portant les mêmes habits pour sortir que pour dormir, au cas où une soudaine envie de somme le prenne, il ne laissera généralement jamais filer la moindre parcelle d'énergie.
Dénué de toute manière ou toute politesse, n'espérez pas un s'il-te-plaît, un merci, ni même un bonjour, sauf si il veut vous tromper et vous paraître un instant mielleux, auquel cas fuyez, c'est pour mieux vous enfoncer la tête dans le sol.
Peut être vous aurez la malchance d'attirer une soif passagère de contact, qui le prend de temps en temps, parce qu'il ne peut pas s'empêcher d'être inconstant et d’osciller parfois entre quelques extrêmes. Ne vous laissez pas amadouer par sa soudaine gentillesse et sa fausse honnêteté, il vous croquera comme un fruit avant de faire la grimace et de vous jeter par-dessus son épaule.
Son amour de la discorde va si loin qu'il en a acquis des TOCs incongrus et incompréhensibles. S'il voit quelque chose de rangé, d'ordonné, il ne pourra résister à l'envie de le renverser, si il voit des éléments soigneusement organisés, il le désorganisera selon ses propres critères sans même s'en rendre compte. Si il voit deux personnes follement amoureuses, rien ne le démangera plus que de briser ce beau couple et inversement, rien ne lui est plus jouissif que de jouer les entremetteurs avec les pires ennemis. Pour lui, les codes et la logique ne sont que des lignes à traverser et des forteresses à assiéger, par pur passion du changement dont il était duc.

Dégages avant de le subir.

De toutes les horreurs que Tzeentch ai engendré, les Ducs du Changement sont de loin les plus terrifiantes.
A la fois dotés d'une intelligence et d'une sagesse réputées inaccessible à tout mortel et d'une maîtrise de la magie bien au-dessus de la norme, ils tissent la trame d'intrigues et de complots innombrables et imprévisibles en se cachant dans l'ombre de leurs armés de sbires, autant humains que démoniaques. Bien qu'en cet univers là, les pouvoirs d'Hannibal soient fortement affaiblis et qu'il ai perdu une partie de leur maîtrise, ils restent particulièrement puissants à long terme, pouvant totalement altérer le cour des choses.

Jouant à amener l'Absurde autant dans le monde que sur le voile même de l'univers, il modifie de manière progressive et passive tout son environnement. Les objets prennent lentement des formes alambiquées, sans queue ni tête, et des couleurs criardes voire changeante ou vibrantes, les inscriptions dans les livres se modifient, les mots se mélanges, se transforment, donnant un résultat incongru et incohérent, tandis que les images prennent des airs loufoques et insensés, le bois mort renaît et se ramifie à vue d’œil, tandis que les jeunes pousses meurent de vieillesse et de nouvelles espèces apparaissent, arborant des teintes improbables et des formes biscornues, tout ça jusqu'à ce qu'Hannibal s'éloigne et que tout revienne dans l'ordre, reprenant son sens, sauf si celui-ci en a décidé autrement. Il joue aussi à construire des passages d'un endroit à un autre, voire à apporter quelques petites créatures loufoques originaires du Chaos lui-même, même si ceci lui coûte bien plus d'énergie qu'autrefois.
Opposant un affront au principe même de l'aléatoire, il s'amuse à contrôler la Chance. C'est par la modification infime d'une infinité d'infimes facteurs qu'il parvient à totalement changer le futur. Allant de la chute d'une feuille à un alignement de planètes en passant par le résultat d'un dé, Hannibal est devenu maître dans l'art de la triche et de la lente déformation du destin.
Et pour finir, il entrevoit les occasions de casser le rythme répétitif de la vie en observant le futur sous la forme d'un arbre aux ramifications insondables, d'un collier de perles en perpétuelle expansion, d'un labyrinthe changeant sans cesse ou encore de couloirs aux innombrables portes, lui permettant par une exploration méticuleuse de chaque maille de la trame du temps de savoir quels événements provoquer pour arriver à ses fins.

Pour tout vous dire, Hannibal aurait autrefois pu faire voler toute les lois de la physique en éclat. Le problème étant qu'ici la magie est beaucoup moins présente que dans le Warp, qu'il a perdu tout contact avec son créateur et maître et que de toute façon, il n'en a pas la volonté. Il est perpétuellement freiné par la flemme et la procrastination. "Je détruirais le monde demain. Peut être."

À quoi tu t'attends ?

Né de l'essence même de l'Absurde il y a un peu plus de deux millénaires de cela, dans la dimension intangible et éthérée du Warp, où règnent en souverains les quatre dieux du Chaos Khorne, Slaanesh, Nurgle et enfin son maître Tzeentch, Hannibal avait déjà un destin de champion tout tracé. Immédiatement doté de sa forme définitive et de tout le savoir dont son créateur eu su bon lui donner, Hannibal n'eu jamais l'occasion de grandir entouré de ses innombrables frères, tous aussi amorphes et fous que lui. Suivant les traces de son prédécesseur Kairos Fateweaver, il arracha des centaines de planètes aux hommes d'un univers que vous ne connaîtrez sûrement jamais. Il écrasait les champions des divinités rivales par la puissance dont il avait été insufflé. Des dizaines de mondes se pliaient à son culte, sombrant dans la folie du changement perpétuel de son maître et subissant ses mutations terribles, se couvrant de ses plumes multicolores et caquetant à double voix comme ses deux becs. Un simple mouvement de la main et ses portails vomissaient des armées entières de créatures de feu aux bouches emplies d'yeux aux teintes faisant pâlir les étoiles elles-même, son essence immortelle s'invitant sur le plan physique à travers des avatar de chaire éphémères.
Il en fut ainsi durant presque deux mille ans, jusqu'au jour où Nurgle, père de la putréfaction et des maladies, décida de couper les ailes du nouvel oracle de Tzeentch de peur de le voir accomplir ses desseins. Il s'enferma des années durant dans son manoir en décomposition pour mettre au point dans son immense chaudron une maladie qui scellerait à jamais le potentiel d'Hannibal. Les effets mirent du temps à se faire percevoir. D'abord, le Duc du Changement perdit le goût de la préparation des batailles et des intrigues dont il était avant l'un des plus grand amateur, ensuite ses plans devenaient plus brouillons, puis il cessa de se montrer aux yeux des adorateurs de Tzeentch. Ce dernier, comprenant bien trop tard ce que son ennemi de toujours avait fait à l'une des pièces décisives de son échiquier, décida d'envoyer Hannibal dans un univers où certes il perdrait une immense partie de son pouvoir et son immortalité, mais où il pourrait trouver un remède à son mal. Il commença alors un long rituel, puisant dans la force des prières de ses sujets humains, sacrifiant des années d'avancée de son immense stratagème. Enfin, il parvint à ouvrir une porte vers un monde encore tout jeune et vierge de toute intrusion à grande échelle du Warp et y envoya son champion.

Au même instant, au sein d'une famille tout à fait normale du Connecticut, sur la route de l'hôpital, une semaine trop tôt et suite à des contractions anormalement douloureuses, naquis une petite fille aux yeux et aux cheveux d'un mauve éclatant et à la peau de la même apparence que la porcelaine. Ses parents adoptifs, inconscients qu'il s'agissait là d'un démoniaque imposteur ayant dévoré leur véritable enfant, l'élevèrent et le nourrirent durant dix-huit ans, dix-huit années durant lesquels il leur cacha sa véritable nature avant de s'enfuir une nuit par la fenêtre, sans un mot, leur brisant le cœur par la même occasion. Il vagabonda ensuite, s'invitant dans de nombreuses sectes pour retrouver une trace de son maître, mais les rares communautés qu'il trouva vénéraient des démons qui n'avaient que peu de choses à voir avec ceux qu'il connaissait.
Ses appels en vain et les symptômes de sa maladie le firent presque abandonner, jusqu'à ce qu'il n'entende parler de Blackmoon et du pensionnat qui accueillait des jeunes monstres de tous les horizons. Y voyant un lieu où il pourrait certainement trouver ce qu'il cherchait, juste quelque chose, peut être un autre démon de Tzeentch, rien qu'un sorcier capable de le contacter à sa place, ou juste une manière de dompter à nouveau ses pouvoirs, réagissant ici bien différemment que ce dont des millénaires de bataille l'avaient habitué, il entreprit un long voyage pour y parvenir.

Hey, enfin un titre agréable !

Prénom/Surnom • Ezmelik
Âge • 16 ans
Sexe • Mâle
Comment as tu découvert le forum ?  • Par les partenariats de Persona RPG, pour faire court.
Pourquoi t'y être inscrit ? • Je sais vraiment pas, en plus j'ai été fâché pendant un moment avec les forums de type académie, alors vraiment j'en ai pas de réelle idée, surtout pour la liberté, je pense, c'est le truc que je regarde en premier, sur un fofo...juste après le contexte, évidemment...
Comment trouves-tu le forum ? • Je peux pas encore vraiment juger, mais -malgré quelques minuscules coquilles, mais c'est pas grave on en fait tous, moi le premier- il m'a l'air plutôt sympa !
Autre chose à ajouter ? • J'ai eu l'impression de remplir un pedigree avec les questions sur le nom, l'âge et le sexe, mais ça me le fait à chaque fois, c'est pas un soucis. Mmmh...ouais, j'espère que vous n'avez rien contre Warhammer et plus précisément les divinités du Chaos, le Warp, tout ça, parce que...bein...Hannibal, quoi...

CODAGE PAR DITA | EPICODE


Dernière édition par Hannibal Schemedealer le Jeu 25 Aoû - 18:24, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blood.Will.Winchester

avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 06/07/2016
Age : 19
Localisation : Au bar

MessageSujet: Re: Paresseux à en mourir ~ Hannibal Schemedealer   Mar 16 Aoû - 10:31

Bienvenue bon courage pour ta fiche perso !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zellgadise Ishirama

avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 28/02/2014
Age : 23

MessageSujet: Re: Paresseux à en mourir ~ Hannibal Schemedealer   Sam 20 Aoû - 9:33

Original comme don bonne chance pour la suite de ta fiche et bienvenue parmi nous ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akihiro Tsunade

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 24/07/2016
Localisation : Sous le regard bienveillant de la lune

MessageSujet: Re: Paresseux à en mourir ~ Hannibal Schemedealer   Mar 23 Aoû - 20:12

Un démon parmi nous Smile
Bienvenu à toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hannibal Schemedealer

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 15/08/2016

MessageSujet: Re: Paresseux à en mourir ~ Hannibal Schemedealer   Ven 26 Aoû - 22:59

Eeeeeeet...terminé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Legacy Della Note
Admin
avatar

Messages : 1377
Date d'inscription : 24/02/2011
Age : 23
Localisation : quelque part dans l'ombre sous les rayons de la lune

MessageSujet: Re: Paresseux à en mourir ~ Hannibal Schemedealer   Sam 27 Aoû - 11:31

Je lis ça dès que je peut et te donne des nouvelles Wink

_________________


 Actions / Pensées / Paroles -> [color=#9933ff]+ [b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnatlunedesang.forums-actifs.net
Nicolas Schutzenberger

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 05/05/2016

MessageSujet: Re: Paresseux à en mourir ~ Hannibal Schemedealer   Sam 27 Aoû - 20:05

Waaa!
J'adore l'univers de warhammer! J'espère que ça vas coller avec celui de ce forum.
Et bienvenu à toi bien sûr!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassie Strange

avatar

Messages : 266
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: Re: Paresseux à en mourir ~ Hannibal Schemedealer   Dim 28 Aoû - 13:59

ENORME ! Bienvenue Very Happy

_________________
beware the eye of the gorgon


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Legacy Della Note
Admin
avatar

Messages : 1377
Date d'inscription : 24/02/2011
Age : 23
Localisation : quelque part dans l'ombre sous les rayons de la lune

MessageSujet: Re: Paresseux à en mourir ~ Hannibal Schemedealer   Mer 31 Aoû - 10:56

Bonjour ♫

Alors après la lecture de cette présentation bien dense (et comme je les aime !) je peux enfin te dire que tu es validé ! Je te souhaite donc la bienvenue !

Pour tes premiers pas parmi nous voici quelques informations:
-> Créer ton journal tu pourras
-> Recenser ton avatar tu devras
-> Faire une demande de logement tu auras la possibilité
-> S'inscrire au cours facultatifs tu auras l'option
-> Tes votes sur les tops sites seront récompensés
-> Tu pourras aussi faire des suggestions pour la vie du forum

Voilà ♫

Je te rajoute à la liste de nos élèves Oméga et te souhaite plein de belles aventures parmi nous ~

_________________


 Actions / Pensées / Paroles -> [color=#9933ff]+ [b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnatlunedesang.forums-actifs.net
 
Paresseux à en mourir ~ Hannibal Schemedealer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» HELP IL DOIT MOURIR DEMAIN YORK 14 ANS 1/2 FOURRIERE
» 2x07 : "Servir ou mourir"
» Veut mourir à cause de sa séropositivité [LIBRE]
» Renaud va t-il mourir?
» Va mourir dans un coin - forever alone

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat de la Lune Rousse :: Avant de commencer :: Présentation :: Présentations validées-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: